Rapport d'activités PRT

bilan : 1996 - 1997 - 1998 - 1999 - 2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004- 2005 - 2006 - 2007

2007

L’arrivée et le placement des animaux sont restés stables cette année. Nous constatons une bonne influence le samedi matin. Le monde des tortues fascine toujours et c’est avec plaisir que nous accueillons de nombreux passeport vacances et classe d’école pour une visite guidée du centre.

Avec 180 tortues récupérées et 80 placées nous constatons une petite diminution ce qui est bon signe. Par contre nous accueillons de plus en plus d’espèces différentes nécessitant des installations séparées. Nous avons profiter de l’aménagement d’un petit garden centre à coté de notre association pour aménager des étang visible du public. Courant 2008 ces étang seront aménagés et recevrons quelques tortues ainsi que quelques panneaux didactiques.  

Nous avons aménagé une nouvelle série de bacs en PE pour la pension et la possibilité d’isoler les animaux à problème ou agressifs. L’électricité a été aussi aménagée de façon définitive. Un grand merci à la Fondation Robert et au Dr Debrot pour sa contribution.

Notre projet Tortues asiatiques et rares a pu démarrer. C’est grâce au soutien de la SIGS et de section Bernoise de la SIGS que nous avons démarré les aménagements pour accueillir ces animaux rares et fragiles. Nous avons rencontré le vétérinaire fédérale pour lui indiquer notre projet. Toutes nos tortues sont sur une base de données mise à jour et envoyée au vétérinaire. Nous devrions pouvoir organiser une visite pour 2008. S’il faudra encore 1 ou 2 ans pour finaliser toutes les installations, nous avons déjà pu mettre en place de nombreux aquaterrariums adaptés à la maintenance de nos pensionnaires.

Quelques nouvelles de nos projets :

 

Projet Emys

Nous avons commencé le projet d’Exposition au papiliorama sur la seule tortue indigène en Suisse. Une exposition qui doit déboucher sur le démarrage de vrai programme de conservation.

Tortues Asiatiques

Le projet "Tortues Asiatiques" a démarré en été 2006. Quelques 80 pensionnaires occupent déjà les nouvelles installations. Ce nouveau local n’est malheureusement pas visitable par le public. En effet, les tortues asiatiques sont pour la plupart très sensible au stress, et le nombreux public pourrait mettre en danger certaines d’entre elles.

Des partenariats avec les ZOO de Munster et Pragues ont pu être établis. Nous avons ainsi pu accueillir certains juvéniles d’espèces rares élevés au zoo de Munster.

Tout ce travail ne serait pas possible sans la participation de notre équipe de bénévoles ainsi que tous les membres de notre association. Un grand merci à tous pour votre soutien.

Haut de page

2006

2006 fût une grande année pour la vie du centre. La mise sur pied de la première FETE DE LA TORTUE, en remplacements de nos traditionnel portes ouvertes, a été un grand succès. Près de trois milles personnes se sont pressées durant tous le week-end. Nous avons profité de cette fête pour présenter notre nouveau local, consacré au Projet Tortues asiatiques. Beaucoup de conseils, de nouveaux membres de parrainages, des visiteurs ravis de leurs visites. Un beau week-end pour toute l’équipe des bénévoles, qui a finit sur les genoux mais contente.

Nous avons pu, grâce à cette fête, participer à plusieurs émissions de radio Monsieur Vétérinaire, émission animée par Christine Magro. Murielle Siky, nous a aussi invité pour son émission la dolce vita sur la TSR. Radio Fribourg et de nombreux article dans différents journaux nous ont ainsi permit de diffuser une information objective sur les tortues et les activités de notre centre.  

Nous avons aménager une nouvelle série de bacs en PE pour la pension et la possibilité d’isoler les animaux à problème ou agressifs. L’électricité a été aussi aménagée de façon définitive. Un grand merci à la Fondation Robert et au Dr Debrot pour sa contribution.

Comme mentionné plus haut, notre projet Tortues asiatiques et rares a pu démarrer. C’est grâce au soutien de la SIGS et de section Bernoise de la SIGS que nous avons démarré les aménagements pour accueillir ces animaux rare et fragiles. Si il faudra encore 1 ou 2 ans pour finaliser toutes les installations, nous avons déjà pu mettre en place de nombreux aquaterrariums adaptés à la maintenance de nos pensionnaires.

L’arrivée et le placement des animaux sont restés stables cette année. Nous constatons une bonne influence le samedi matin. Le monde des tortues fascine toujours et c’est avec plaisir que nous accueillons de nombreux passeport vacances et classe d’école pour une visite guidée du centre.

Quelques nouvelles de nos projets :

Projet Emys

Le dossier sur les analyses ADN et les propositions de gestions des populations de GE a été finalisé et envoyé au conservateur du canton de Genève. Nous sommes en pourparler pour mettre en place un étang didactique et une station d’élevage au Papilorama. Une vraie action de sensibilisation pourra ainsi être faite. Pour 2007, nous devons pouvoir mettre sur pied une station d’élevage, pour pouvoir d’ici quelques années fournir des animaux de la bonne souche pour les programmes de réintroduction.

Tortues Asiatiques

Le projet "Tortues Asiatiques" a démarré en été 2006. Quelques 80 pensionnaires occupent déjà les nouvelles installations. Ce nouveaux local n’est malheureusement pas visitable par le public. En effet, les tortues asiatiques sont pour la plupart très sensible au stress, et le nombreux public pourrait mettre en danger certaines d’entre elles.

Tout ce travail ne serait pas possible sans la participation de notre équipe de bénévoles ainsi que tous les membres de notre association. Un grand merci à tous pour votre soutien.

A bientôt au centre de Chavornay.

Haut de page

2005

Si en 2005, la récupération des tortues de Floride est en légère baisse, nous récupérons plus d’espèces diverses, demandant des conditions de maintenances différentes. Suite à cette constatation, nous devons adapter le centre à l’accueil de ces divers chéloniens. C’est ainsi que des nouvelles installations vont être créées.

Après les échecs dans la recherche de fonds pour nos projets 2003-2004, nous avons cherché en 2005 des nouvelles sources de revenus. Nous avons en mars tenu les bars au Brandons d’Yverdon-les-Bains. Les revenus nous ont permis de couvrir 6 mois de loyer, ce qui pas négligeable du tout.

Nous avons mis sur pied l’action parrainage : pour une année, vous pouvez parrainer une espèce (25.- / année) ou une pensionnaire du centre (50.- / année). L’action démarre gentiment. Nous espérons qu’en 2006, les parrainages décollent. Ceci nous permettra de couvrir une partie des frais d’exploitation du nouveau local.

En octobre 2005, nous avons organisé pour la première fois un repas de soutien. Nous avons obtenu un beau succès avec plus de 160 personnes réunies dans la grande salle de Chavornay. Nous allons en alternance avec les portes ouvertes, organiser un repas de soutien tous les deux ans.

Ces différentes actions nous ont permis de boucler notre budget annuel. Chaque année c’est un défi pour toute l’équipe de pouvoir faire vivre notre centre.

La Fondation Earth Champions a nominé plusieurs projets en rapport avec l’environnement, c’est ainsi que PRT est devenu champion pour la terre, titre honorifique récompensant le travail de toute l’équipe, pour la sauvegarde des tortues.

Tout au long de l’année, nous avons constaté une bonne affluence les samedis matins.

Les visiteurs peuvent ainsi observer différentes espèces de tortues, amener leurs animaux, acquérir un animal et recevoir tous les conseils indispensables pour leurs offrir de bonnes conditions de maintenance.

Quelques nouvelles de nos projets:

Projet Emys

Le dossier "Emys" envoyé aux conservateurs a eu un accueil favorable. Beaucoup de personnes y sont intéressées. Nous avons présenté le projet à la commission faune du canton de Genève. Suite à cet entretien, nous avons été mandatés pour fournir un dossier complet avec analyse ADN et proposition de gestion de la population de cistudes d'Europe du Moulin-de-Vert. Nous avons collaboré avec le Dr Uwe Fritz, collaborateur du musée d’histoire naturelle de Dresden (Allemagne). Les résultats compilés dans un dossier seront envoyés au canton courant avril 2006.

Tortues Asiatiques

Le projet "Tortues Asiatiques" va démarrer au printemps 2006. Le nouveau local sera aménagé pour accueillir ces animaux ainsi que plusieurs espèces déjà présentes au centre.

Tout ce travail ne serait pas possible sans la participation de notre équipe de bénévoles ainsi que tous les membres de notre association. Un grand merci à tous pour votre soutien.

A bientôt au centre de Chavornay.

Haut de page

2004

2004, voilà déjà dix que le centre a ouvert ces portes. Une année ponctuée par notre fête, fin août. La fête a été belle, laissant beaucoup d’images fortes et d’émotions.

Que de chemin parcouru, le centre est reconnu au niveau national et international pour son savoir faire dans le domaine de la récupération. Comme dit le slogan, souvent copié, jamais égalé.

Nos amis suisses allemands, ont mis en place plusieurs petites structures d’accueils. Ce la ne nous déchargent pas beaucoup, parce que les installations pour les tortues à tempes rouges (85% des tortues récupérées) sont modestes et ne permettent pas de récupérer plusieurs centaines d’individus.

En Allemagne, Autriche et France, plusieurs associations nous ont contacté pour nous demander des conseils pour mettre en place de telles  structures.

Nous avons étés les précurseurs et maintenant nous sommes devenus une référence. C’est intéressant de constater que l’intérêt pour la récupération de tortues et en augmentation au niveau mondial.

En 2004, nous avons travaillé dans d’excellentes conditions, nos installations refaites à neuf, nous ont donné entière satisfaction. Le site extérieur et entrain de s‘assainir, le propriétaire devrait finir les travaux courant 2005. Tout ceci, donne une bonne image du centre. Pour les animaux, c’est un plus non négligeable.

Si, en 2003, nous avons récupéré un nombre croissant d’animaux, suite sans doute à Expo02, l’année 2004 a été une année normale. Par contre nous récupérons de plus en plus d’espèces différentes. Ce qui nous demandera de créer des installations séparées pour certaines espèces plus sensibles que d’autres.

Quelques mots, sur nos projets :

Projet Emys

Nous avons créé un dossier complet sur l’Emys orbicularis. Nous l’avons ensuite envoyé à des gestionnaires de la faune de plusieurs cantons, des fondations, responsables des faunes. Dans le dossier, les demandes ont été clairement formulées, les coûts ont été estimés. Suite à ces envois, nous avons reçu que des réponses négatives. Nous constatons malheureusement, que la seule tortue indigène en suscite que peu d’intérêt pur les protecteurs de la nature. Que faut-il faire pour donner un avenir à cette espèce sympathique dans ce pays ?

Tortues Asiatiques

Après, toutes les réponses négatives qu’a suscité notre dossier 2003-2004, distribué en français et anglais. Nous avons élaboré un nouveau dossier, celui-ci en allemand. Malheureusement, le nein à remplacer le non et le no, difficile de vouloir protéger les tortues en suisses.

Je tiens à remercier la SVPA, qui est une des seules associations, qui nous soutiennent et j’espère que malgré ce début d’année difficile, nous arriverons à réunir quelques fonds pour la sauvegarde des tortues.

Comme chaque année, des centaines d’heures de bénévolat ont été nécessaires pour le bon fonctionnement du Centre. Un grand merci à toute l’équipe de bénévoles pour son énorme travail.

Je remercie encore tous nos membres pour leur soutien.

A bientôt au centre de Chavornay.

Haut de page

2003

Après 2002 et l’Expo02, nous aurions pu vivre une année 2003 assez tranquille, mais pas question de se reposer sur nos lauriers.

Des projets ont été élaborés fin 2002-début 2003 :

Après dix ans d’activités, le Centre avait besoin d’une profonde réfection :

nouveau bureau, nouveau local soins, quarantaine, nouveaux aquariums local de récupération, pose du chauffage central, chauffage des bassins.

Projet Emys

Continuer le suivi de la population de cistudes au Moulin de Vert GE. Test de piégeage dans de nouveaux sites pour trouver d’éventuelles populations relictuelles. Élaboration d’un protocole de réintroduction. Contact avec les gestionnaires de l’environnement pour mettre en place un programme concret de renforcement de population ou réintroduction.

Tortues Asiatiques

Participation avec d’autres associations (TSA Turtle Survival Alliance, DGHT, a Cupulatta) au projet d’élevage d’animaux en voie d’extension.

      Un nouveau local spécialement aménagé est prévu pour ce projet.

De nombreux dossiers ont été envoyés à différents organismes pour recueillir les fonds nécessaires à la réalisation des projets. Si beaucoup sont revenus avec une réponse négative, nous avons pu compter sur le soutien de la SVPA (Société Vaudoise de Protection des Animaux), la SIGS siège central (Communauté d’Intérêts pour Tortue en Suisse) et la Karch, qui nous ont fait confiance en nous aidant à la réalisation d’une partie de nos projets. Je remercie aussi l’entreprise Jardins Naturels pour leur soutien.

Grâce à nos partenaires, nous avons rénové entièrement la partie intérieure. De nombreuses installations supplémentaires ont été aménagées, nous permettant de remplir encore mieux notre mission, offrant plus d’espace et des aquariums chauffés à tous nos pensionnaires.

Au niveau récupération, l’année 2003 a été marquée par une augmentation de 40 % par rapport à 2002, ainsi que par un grand nombre d’espèces différentes. Nos nouvelles installations nous ont permis d’accueillir les 254 tortues dans d’excellentes conditions. Au niveau placement nous sommes, par contre, en diminution par rapport à 2002, soit 50 animaux. Nous devrions augmenter le placement en 2004, certaines nouvelles espèces pouvant être proposées pour l’adoption.

Comme chaque année, des centaines d’heures de bénévolat ont été nécessaires pour le bon fonctionnement du Centre. Un grand merci à toute l’équipe de bénévoles pour son énorme travail.

PRT a participé à différents congrès :  

-        Août 2003 Congrès du TSA (Turtle Survival Alliance) à Orlando Floride.

-        Congrès DGHT, à Dortmund Allemagne.

Il est important, pour une association comme la nôtre, de participer à de telles réunions pour échanger des idées avec d’autres spécialistes et institutions.

Pour conclure, l’année 2003 nous a donné beaucoup de satisfaction et le Centre new look devrait, je l’espère, attirer quelques partenaires pour finaliser nos projets en 2004 et fêter dignement nos dix années d’activités.

Haut de page

2002

Contrairement à 2001, l'année 2002 a marqué la vie du centre par ces événements, et restera une année à marquer d'une pierre blanche...
Expo.02, incontournable si l'on évoque le bilan de l'année 02. Nous avons eu la chance de participer à cette fête. En effet, 150 tortues de notre centre ont passé la durée de l'expo sur l'artéplage de Morat, dans deux étangs spécialement aménagés à leur intention, en face du fameux monolithe. C'est grâce à notre site internet, que Jean Nouvel, concepteur de l'artéplage, nous a contacté. Il voulait intégrer des tortues sur le site, nos tortues représentaient, "Instant et éternité", dans le concept du créateur. Après quelques séances, les travaux ont commencé, et c'est dans un biotope parfaitement aménagé, que les pensionnaire de PRT ont passé de l'expo. Nous avons assuré la maintenance de ces animaux durant toute la période l'expo. Deux à trois fois par semaine, une personne du centre se rendait sur place, pour contrôle, nourrissage, nettoyage et explication au visiteurs intéressés. Dix panneaux questions réponses en 4 langues ont été installés autour des étangs, expliquants la biologie de ces animaux peu connus du grand public. Les animaux se sont vite habitués à leur nouveau biotope, offrant un spectacle très apprécié des nombreux visiteurs. Un très bon souvenir pour toute l'équipe.

Projet Emys, comme vous le savez déjà, PRT travaille sur la seule tortue indigène en Suisse, Emys orbicularis ou Cistude d'Europe. L'équipe du projet a fait ses premiers travaux sur le terrain. Dans le cadre du projet, nous continuons l'étude de la population du Moulin-de-Vert (GE), que notre responsable scientifique Denis Mosimann a commencé en 2001, pour son travail de diplôme. Deux sessions de 4 jours de piégeages étaient au programme, une début juillet et l'autre début août. C'est avec un enthousiasme palpable que ces longues et dures journées se sont déroulées. En effet, quelle joie de pouvoir enfin mettre en pratique toute ces séance de théorie. Après une première journée harassante, pose de 32 pièges, d'une façon très précise. Quelle joie, le lendemain matin, de trouver un grand nombre de cistudes capturées.
Les animaux sont pesés, mesurés et si se sont des animaux inconnus , marqués. En fin de session, tous les animaux sont relâchés, sur le lieu de capture. Toutes ces données sont rentrées dans un ordinateur, nous donnant ainsi une bonne vision de la dynamique de population. Si la session du mois de juillet s'est déroulée par un temps relativement clément, la session d'août n'était pas pour les frileux, il faisait 12°C le dimanche matin, quand nous enfilions nos combinaisons humides avant de nous mettre à l'eau. Malgré ces petits inconvénients, toute l'équipe est prête à répondre présente pour l'année 2003.

Fin août début septembre, toute l'équipe du centre a mis les petits plats dans les grands, pour vous accueillir du mieux possible pour nos traditionnelles Portes Ouvertes, que nous mettons sur pied tous les deux ans. Cette année, une cantine supplémentaire a été montée, nous permettant d'aménager nos extérieurs d'une façon plus attractive. Vous avez été nombreux à répondre présents pour notre manifestation et je vous en remercie. L'intérêt était grand, comme le confirme nos bénévoles, les stands ont été pris d'assaut. C'est une grande satisfaction pour le centre de voir l'engouement du public pour une telle structure. Une bonne nouvelle, le site devrait changer de look courant 2003 et peut-être les Portes Ouvertes de 2004, qui correspondraient aux dix ans du centre, se déroulera dans un cadre ... je ne vous en dis pas plus.

Fin de l'année, nous avons signé un partenariat avec le plus grand Parc européen de Tortues, A Cupulatta en Corse. Un projet doit voir le jour pour 2004, participer plus activement à la mise en place d'un programme de sauvegarde de tortues exotiques. Il nous fournirait ou nous aiderait à acquérir les géniteurs, pour la mise en place pour plusieurs espèces, de deux groupes distincts, un en Corse et un en Suisse. Nous sommes actuellement en train d'étudier quelles espèces nous pourrions élever, en fonctions des disponibilités et des besoins.
Pour démarrer ce nouveau programme du centre de Chavornay, nous avons loué un local supplémentaire, séparé du local d'accueil de 60 m2 qui nous permettra de créer les installations nécessaires. Env. 30 aquaterrariums ( 12 de 3m sur 1m et 20 de 1m sur 1m) pourront ainsi être aménagés . Nous avons acquis des connaissances sur le plan technique ( installations, filtrations, automatisations), sur le plan de la nourriture et sur le plan de la reproduction d'espèces rares, qui nous permettrait d'être un partenaire fiable sur le long terme, en Europe, de TSA (Turtle Survival Aliance). En effet, PRT pourrait en 2003, devenir un partenaire du TSA.. Mais avant ça, il nous faut réunir le budget de Fr. 120 000.- pour la réalisation des projets 2003, la recherche de fonds a commencé en 2002, si la SVPA a répondu présent dés le départ, il n'en n'est pas de même pour les associations ou fondations travaillant pour la protection de la nature. Nous ne baissons pas les bras et retroussons nos manches pour réunir les fonds nécessaires courant 2003.

Votre Président : Ducotterd Jean-Marc

Haut de page

2001

L'année 2001, une année de transition, pas de grosse manifestation et d'événement majeurs. Le nombre d'animaux récupérés et placés reste stable par rapport à 2000. La masse de travail annuel a été absorbée par une équipe de bénévoles toujours aussi enthousiaste. Nous ne le dirons jamais assez, le centre ne peut fonctionner qu'avec du bénévolat et de l'enthousiasme. Merci à toute l'équipe pour son dévouement.

Nos animaux se portent bien, comme ont pu le constater, le samedi matin, un grand nombre de visiteurs. Toujours beaucoup de questions sur la maintenance, les propriétaires de tortues s'inquiètent de plus en plus, pour prodiguer des soins adéquats à leurs protégées. Par ailleurs, notre Hot Line ouverte le soir du lundi au vendredi de 18 à 19h et toujours bien occupée et beaucoup de personnes bénéficient de ce service gratuit, de plus notre site Internet, reçoit plus de 300 visiteurs par mois, et les e-mails sont nombreux. Courant avril 2002, vous trouverez le site plus facilement sous l'adresse www.tortue.ch .

Nous avons été invité au marché folklorique d'Echallens, le premier jeudi du mois de juillet. Le but ; animer une petite place spécialement aménagée pour différents invités. Plusieurs bacs et enclos ont été aménagés avec des tortues terrestres et aquatiques. Panneaux sur le centre et stands d'information et vente de gadget complétaient notre présentation. Nous avons rencontré un gros succès populaire et les cris de joies des enfants résonnent toujours à nos oreilles. Nous avons aussi fait un stand pour les portes ouvertes de la SVPA à St-Catherine, fin août.

Il y a deux ans, Protection et Récupération des Tortues lançait le Projet Emys. Le but du projet Emys est l'étude de faisabilité sur la possible réintroduction de la cistude (Emys orbicularis) seule tortue indigène en Suisse. Pendant l'année 2001, le groupe a été en hibernation, attendant avec impatience le travail de diplôme d'un jeune biologiste Denis Mosimann, qui s'est intéressé à la population de cistudes du Moulin-de-Vert (GE). Ces résultats vont être publiés prochainement, ils mettent en évidence la dynamique de population et le réel potentiel de l'implantation durable des cistudes dans nos régions. Le travail du groupe va recommencer en 2002 par la poursuite, pour une période de minimum 2 ans, de deux sessions de piégeages annuelles, qui permettront de poursuivre le travail de M. Mosimann. M. Mosimann prend la fonction de responsable scientifique pour le projet Emys.

Juillet 2001, nous avons été contacté par Expo0.2, dans le but de mettre à disposition des tortues pour l'artéplage de Morat. Suite à ce contact, vous pourrez observer en face du monolithe de Morat, un aménagement de 500 m2 comprenant deux étangs de env. 350 m2, peuplé de 150 tortues à tempes rouges (Trachemys scripta élégans). J'espère que ces aménagements vous plairont. La visite des tortues de Morat, peut se faire gratuitement pas besoin de billet d'entrée.

À la fin de l'année, je me suis rendu à Paris, pour fonder avec différentes associations françaises, ainsi que nos amis de la CITS, la Fédération Francophone pour l'Elevage et la Protection des Tortues. La Fédération a pu trouver le jour grâce au dynamisme de notre ami Philippe Magnan, propriétaire du parc A Capulatta en Corse. Il en assume la présidence. Quant à moi, j'assume le poste de vice-président.

En espérant vous rencontrer nombreux lors de notre traditionnel week-end Portes Ouvertes du samedi 31 août et dimanche 1er septembre, je vous souhaite une excellente année.

Votre Président : Ducotterd Jean-Marc

Haut de page

2000

Déjà la 6ème année d'activité du centre, plus de 1800 tortues récupérées, pendant cette période, c'est dire que le travail ne manque pas au centre. Le nombre de tortues récupérées est en légère augmentation par rapport à1999, par contre le placement a fortement baissé. Pas d'explication logique à ce phénomène. Nous demandons toujours un temps de réflexion avant d'acquérir un animal, surtout ne pas agir sur un coup de tête. Ceci explique peut-être cela.

Durant l'année écoulée, un nouveau problème pour les tortues commence à prendre de l'ampleur. Il s'agit du problème de maintenance que pose les tortues terrestres juvéniles. En effet, beaucoup de nouveaux propriétaires de tortues ne possèdent aucune connaissance sur la façon d'élever ces fragiles animaux, de plus nombre d'entre eux ne possèdent même pas un coin de jardin pour créer un enclos digne de ce nom. Quel avenir pour ces nombreux chéloniens? Les premières récupérations de ces juvéniles ont commencé au courant de l'année. Malheureusement, suite aux mauvaises conditions de maintenance, ces animaux nous arrivent souvent dans un état lamentable. Il n'est pas facile, sans des conseils adéquats, d'élever ces animaux, plus fragiles qu'il n'y paraît. C'est pourquoi, les personnes désirant acquérir une tortue terrestre, devraient passer au centre pour discuter des besoins spécifiques de ces animaux ou prendre contact avec des éleveurs expérimentés (CITS, Communauté d'intérêts de tortues en Suisse).

Nous attendons aussi une réaction des éleveurs et marchands, afin d'éviter que de nombreux chéloniens élevés dans des terrariums intérieurs inadaptés à leurs besoins, gavés de nourriture trop riche en protéines, meurent durant les premières années ou développent des lésions irréversibles au niveau de la carapace (tortue "toblerone"), du foie et des reins, entraînant une forte diminution de leur espérance de vie. L'année 2000 nous a permis de diffuser davantage d'informations sur notre centre et les tortues en général. Un jeu de 4 panneaux expliquant le pourquoi, les buts et la manière de fonctionner du centre a été créé.

Ces panneaux sont visibles dans de nombreuses expositions de reptiles sillonnant le pays. Ils suscitent beaucoup d'intérêt et plusieurs inscriptions au centre nous sont parvenues grâce à eux. Deux jeux supplémentaires seront réalisés en 2001. Un site Internet a été ouvert au milieu de l'année (http://mypage.bluewin.ch/PRT); vous y trouverez toutes les informations sur le centre et la maintenance des tortues. Les nombreux e-mail reçus nous montrent la bonne fréquentation de notre site. Nous avons participé à quelques manifestations avec notre stand: meeting SVPA, Portes Ouvertes Vivarium de Lausanne, Expo de tortues sur quinze jours à Beaulieu. Cela nous a donné l'occasion de rencontrer de nombreuses personnes intéressées par notre action en faveur des tortues en Suisse.

Début septembre, bon nombre d'entre vous se sont donné rendez-vous à Chavornay, pour participer au week-end Portes Ouvertes. En effet, tous les deux ans, nous organisons une manifestation sur un week-end. Malgré une météo peu favorable, un public très nombreux a participé à la manifestation. L'expo de juvéniles de l'année, le coin des monstres démontrant les risques d'une mauvaise maintenance, ainsi que la cantine, le bar et les boutiques ont connu l'affluence des grands jours.

Après une année 2000 bien chargée, toute l'équipe du centre se réjoui de vous retrouver pour le 3ème millénaire.

Haut de page

1999

Voilà la dernière année du millénaire, ou l'avant dernière selon certain, écoulée. L'heure est une fois de plus au bilan. Nous commençons l'année 2000 dans la joie du travail bien fait. L'année 1999 s'est déroulée d'une façon idéale pour notre centre. Depuis le début de l'année quelques bénévoles supplémentaires sont venus se joindre à nous, leur intégration n'a pas posé de problèmes. Je remercie toute l'équipe pour le travail effectué tout au long de l'année.

Les animaux se portent bien. Grâce à des installations adéquates, ainsi qu'un très bon suivi sanitaire doublé d'une hygiène rigoureuse, nous garantissons de très bonnes conditions de maintenance pour nos pensionnaires. Nos installations ont suscité l'enthousiasme de nombreux scientifiques venus nous rendre visite. Ainsi Roger Bour, spécialiste mondial des tortues, du Musée de Paris et le Dr Ghislaine Guyot directrice de recherches en Floride au Ashton Biodiversity Research et Preservation Institute , n'ont eu que des éloges pour notre centre. Notre ami Philippe Magnan président de a Cupulatta, gérant le plus grand parc de tortues d'Europe, nous a aussi visité. Dans le milieu chéloniophile, nôtre centre prend gentiment sa place devenant même une référence dans le domaine de la récupération.

Le nombre de récupération est en baisse pour 1999, nos installations par conséquence ne sont pas surchargées, ce qui est positif pour nos pensionnaires. Par contre le placement est en hausse. Nous avons toujours une bonne fréquentation le samedi matin.

Nous avons retrouvé une responsable pour les visites. 120 élèves ont participé aux visites guidées, durant l'année. Les écoles et passeports vacances peuvent à nouveau nous contacter pour l'organisation d'une visite du centre.

Fin de l'été, nous avons mis sur pied une commission Cistude. La Cistude (Emys orbicularis) est la seule tortue indigène en Suisse. Le but de celle-ci est d'étudier la possibilité d'une réintroduction dans le milieu. La commission est composée de scientifiques et herphétologues confirmés garantissant un travail sérieux et efficace. Nous espérons, vous présenter le projet et quelques animaux le 2 et 3 septembre à l'occasion de notre week-end portes ouvertes.

Comme vous pouvez le constater le centre se porte bien, notre association peut compter sur une base solide, les nouveaux projets donnent une motivation supplémentaire à toute l'équipe.

Haut de page

1998

En 1998, pas de grand chamboulement dans le fonctionnement du centre. Le nombre de tortues récupérées est sensiblement égal à l'année 1997, les tortues de Floride (Trachemys scripta élégans) sont toujours le 90% des animaux récupérés.

A l'extérieur, les animaux s'acclimatent parfaitement à leur nouvelle condition de maintenance, appréciant tout particulièrement les bains de soleil sur les radeaux en bois.

Comme chaque année le centre a bénéficié du soutien de la presse. En effet, journaux, télévision et radio ont largement diffusé les buts et le pourquoi d'un tel centre. Nous constatons toutes les semaines que notre centre est de plus en plus connu du grand public, ce qui nous réjouit, permettant ainsi a un grand nombre de tortues d'être récupérées, évitant ainsi les lâchés clandestins dans des biotopes humides, déjà bien en danger dans nos régions. Un nombre de plus en plus nombreux de tortues trouvent une nouvelle famille d'accueil, évitant ainsi une surpopulation des installations du centre.

De nombreux enfants (écoles, passeports vacances), ont bénéficié d'une visite guidée au centre. Malheureusement, pour 1999, la personne s'occupant des visites ne peut plus prendre en charge cette activité. C'est pourquoi nous suspendons, de manière provisoire, les visites en 1999. Nous lançons un appel aux personnes qui seraient motivées pour prendre cette activité en main.

Fin août, nous avons mis sur pied un week-end portes-ouvertes. Grande animation au centre, grâce à l'aide de tous nos bénévoles réguliers ou occasionnels, nous avons pu mettre sur pied de façon optimale cette manifestation. Le public ne s'est pas trompé venant nombreux soutenir le centre. Cantine, saucisses, boissons, tortues géantes, concours de dessins pour les enfants, stand information ont rencontré un vif succès. De plus une cuvée spéciale de Chardonne blanc et rouge avec une étiquette originale du centre a été mise en vente. Notre centre était présent aussi lors du meeting SVPA du Chalet-à-Gobet, je profite de remercier la SVPA qui nous soutient depuis l'ouverture.

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous soutenir au sein de notre association. L'association compte plus de 300 membres.

J'espère que pour 1999 nous pourrons toujours compter sur votre indispensable soutien. Je vous donne à tous rendez-vous au centre tous les samedi matin ou une petite équipe de passionnés vous accueillera et vous renseignera avec le sourire.

Haut de page

1997

1997, une certaine routine s'installe dans nos activités. Le centre trouve son rythme de croisière. Les installations extérieures et intérieures donnent entière satisfaction. Un grand soin est donné aux tortues nouvellement arrivées : désinfection, quarantaine, ce qui engendrent peu de pathologie grave. Ce qui n'est pas toujours facile quand on récupère des animaux de provenance différente.

1997, une année charnière pour PRT. Pas de grands travaux réalisés. Le but : l'équilibre financier qui nous permet de boucler notre budget de fonctionnement. S'il est difficile de trouver de l'argent pour créer quelque chose d'un peu marginal, il est encore plus difficile d'en trouver pour la maintenance annuelle. Nous nous rendons compte que les 220 membres de notre association sont notre soutien annuel le plus efficace et que sans eux le centre aurait fermé ses portes depuis longtemps. Nous avons créé un statut membre acquéreur pour pouvoir augmenter d'une manière sensible le nombre de nos membres. Toutes les personnes qui adoptent une tortue deviennent membre acquéreur. Les petits ruisseaux font les grandes rivières, espérons que pour 1998, le nombre des membres nous permettra l'autofinancement du centre.

Le nombre des tortues récupérées en 1997 est en diminution. Le problème des tortues de Floride serait-il en train de se résoudre? Ne crions pas victoire trop vite ! Il semblerait que les ventes des tortues de Floride soient en diminution, nous n'avons pas de chiffres officiels pour confirmer cette hypothèse. Au centre, un grand effort est fait pour informer les gens sur une maintenance adéquate des animaux. Ainsi bon nombre de personnes, après avoir passé à PRT, repartent rassurés, décident de garder leurs animaux, tout en améliorant sensiblement leurs conditions de maintenance. Le but de PRT n'est pas seulement de récupérer les tortues indésirables, il est aussi, et de plus en plus, une source d'informations et de conseils de maintenance. Du reste le public ne si trompe pas, toujours aussi nombreux à poser des questions, le samedi matin.

1997, pas que du positif. Malheureusement, au mois de juillet, un ou des individus peu scrupuleux, nous ont volé 8 tortues de terre (Testudo hermanni boetgeri, Testudo greaca ibera), plus une serre de jardin. C'est avec beaucoup de désespoir que nous avons constaté ces différents vols. En effet, nous nous sommes fait visiter 3 fois en trois semaines!! Au printemps, un aménagement de barbelés sera mis en place, à contre-coeur, pour empêcher les voleurs de passer par dessus la barrière trop facilement. Une décision sera également prise pour le maintien ou non des parcs à tortues terrestres. Il est clair qu'une plainte a été déposée, mais il sera difficile de trouver les coupables.

1997 s'achève. PRT compte maintenant, une petite équipe de bénévoles, motivés et efficaces, je profite de ces quelques lignes pour les remercier du travail fait durant l'année. Nous sommes à la recherche encore d'une ou deux personnes pour la maintenance hebdomadaire et visite guidées, avis aux amateurs.

Je vous donne rendez-vous au printemps 1998 au centre, les bassins extérieurs seront plus beaux que jamais et les tortues heureuses de pouvoir prendre un bain de soleil réparateur.

Haut de page

1996

L'année 1996 , a été une période de grandes activités et de nouveautés. Récupération et placement des tortues, les chiffres nous montrent une constance dans la récupération, avec quelques 400 tortues nous arrivons au même chiffre que l'année précédente. Par contre, pas de période creuse, tous le samedis une bonne affluence de visiteurs a été constatée. Beaucoup plus de personne viennent au centre pour trouver des réponses à leurs questions (maintenance, installations, int., ext., etc.). Le centre devient de plus en plus connu du public, ce qui est très positif pour le but principal : récupération pour éviter les lâchers dans la nature.

L'année 1996 en quelques dates :

Début 1996 : Début des travaux des aménagements extérieurs.
Février: Mise en service de la nouvelle rampe constituée de trois bacs de maintenance.
Mi-mai: Fin des travaux d'aménagements extérieurs. Sortie des premières tortues.
Mi-juin mise en service bureau + laboratoire 22 juin: Inauguration officielles des aménagements extérieurs, journée portes ouvertes.
Octobre: Stand expo Annimalia
Décembre Installation des nouvelles fenêtres en PVC.
Comme vous le constatez, l'équipe de PRT n'a pas chômé durant l'année. Je profite de remercier toutes les personnes, qui par leur travail bénévole , nous ont permis d'atteindre tous nos objectifs. Les aménagements extérieurs ont été réalisés par l'entreprise « Jardins naturels », qui a facturé la somme de 75´000.- sur les 100'000.- du coût total des travaux. Un grand merci à« Jardins Naturels » et à la Loterie Romande pour nous avoir permis une aussi belle réalisation. De gros problèmes de trésorerie nous ont coûté beaucoup d'énergie durant toute l'année. En effet, nous avons éprouvé toutes les peines du monde à réunir les 25'000.- de budget annuel. Une aide providentielle de « La ligue suisse anti-vivisection « de 10'000.- nous a permis de payer notre loyer et de remplacer nos vieilles fenêtres en bois par des fenêtres en PVC, mieux adaptées à de tels locaux. Pour boucler notre budget 1996, la SVPA nous accordé un prêt de 12'000.-. Un grand merci à toutes ces associations qui nous soutiennent financièrement. Comme en 1995, PRT a fait passer dans la presse une information objective sur la problématique de l'importation des tortues de Floride, des lâchers dans la nature, des dégâts relatifs à l'implantation d'une espèce non-indigène dans le milieu naturel. Les retombées sur le grand public commence à se faire sentir. Nous le constatons au téléphone, le samedi matin au centre, ainsi qu'a notre stand lors de manifestation. Un grand effort pour trouver des membres a été fait cette année, nous avons doublé le nombre, passant de 60 à 120. Notre objectif pour l'année 1997, passer la barre des 200, ce qui couvrirait environ la moitié de notre exploitation... 1996, le centre s'est doté d'une infrastructure professionnelle pour la récupération de tortues. Nous espérons pour 1997, pouvoir compter sur la prise de conscience des différentes associations pour la protection des animaux, du bien-fondé de notre association, pour espérer un soutien non seulement politique mais financier de ces dernières.

Haut de page